FR
Wesco family, Créateur d'univers d'enfants depuis plus de 40 ans
Espace professionnels

4 points pour aménager une chambre d'enfant

La chambre d’enfant est un lieu essentiel pour nos bout’choux. Après tout, il ne faut pas oublier que c’est le seul endroit qui est bien à eux dans la maison.
Tout comme l’enfant, elle doit évoluer au fil des années. D’un lieu d’éveil, à un espace ludique, en passant par un refuge, la chambre est le théâtre de ses rêves.
Dans cet article, nous aborderons 4 points à ne surtout pas perdre de vue lorsque l’on aménage une chambre d’enfant.

La chambre doit être fonctionnelle !



Pour vous, comme pour votre petit d’homme.
C’est-à-dire que vous devez pouvoir y circuler facilement, la ranger facilement et la nettoyer facilement tout en y mettant les meubles et objets dont il a besoin. La solution du rangement par le vide, bien que tentante, risque de créer des tensions, surtout si vous ne laissez qu’un lit dans un coin de la pièce.

Plusieurs écoles ou théories existent sur le rangement. Vous pouvez prendre en charge l’ensemble du rangement et ménage, ce qui vous permettra certes d’obtenir un résultat impeccable… Ou vous pouvez accompagner votre loulou dans cet apprentissage. Selon nous, l’idéal est quand même de lui apprendre à faire “comme un grand”. C’est valorisant pour lui et pour le parent, c’est un peu plus reposant ! Pour cela, prévoyez des meubles de rangement bas, facilement accessibles pour Bibou et des bacs de rangement où il pourra “jeter” ses jouets et ainsi dégager le sol.

L’autre point sur lequel être vigilant, c’est l’aspect hygiénique de son environnement. Il n’est pas question de tout passer à l’eau de javel, mais pensez à des surfaces simples à laver, lisses et des tissus qui passent à la machine à laver.



La chambre doit être accueillante



Si vous voulez que Ptiloup passe du temps dans sa chambre, il faut trouver des arguments ! Pour y dormir, pour y jouer, pour y rêver, puis pour y faire ses devoirs et tellement d’autres choses.

Primo, il faut qu’il s’y sente en sécurité. La chambre se doit d’être un cocon où les monstres n’ont pas droit de cité. Ah non alors !
Des rideaux douillets, un tapis moelleux, des coussins accueillants, des doudous… Tout ce qui le rassure et l’aide à se sentir en sécurité. Ce sentiment d’insécurité qui arrive immanquablement est bien trop moche pour qu’on le laisse germer outre mesure.

Secondo, la chambre doit être un des lieux de ses passions. Aménagez-la à son goût en écoutant ses envies (formes, couleurs, thème, etc.). Même si le résultat n’est pas toujours des plus tendances, dites-vous juste que ce n’est pas cette année que la photo de sa chambre sera en couverture d’un magazine de déco. Et qui sait, cela permettra peut-être à votre cher ange de devenir un grand artiste !?
Pensez également à aménager des coins d’activité. Il n’est pas question de l’enfermer toute la journée dans sa chambre, mais de lui permettre, avec ou sans vous, de s’exprimer dans son propre univers, avec ses jeux. Si la chambre est partagée, il sera important de délimiter les espaces pour que chacun de vos enfants trouve sa place.

Cette chambre pourra également être accueillante pour les copains, les cousins, les voisins et tous les amis de votre tête blonde. Vous pouvez pour cela prévoir un petit fauteuil chauffeuse à déplier pour un couchage d’appoint ou une couchette à glisser sous le lit.



La chambre doit être sécurisée



Pas question de lésiner sur la sécurité de Merveille !

Pour les tout-petits, caches-prises en pagaille, blocs portes, coins de meubles, radio-bébé, sont autant de noms barbares qui vont bientôt faire partie de votre vocabulaire de base ! Il ne faut pas non plus négliger le lit de bébé. On en parle beaucoup, mais il ne faut jamais oublier de faire dormir bel ange dans un lit aux normes, sur un matelas ferme aux dimensions exactes du lit, sans objets autour de lui, avec une gigoteuse et sur le dos.

Quand ils commencent à se déplacer, pour éviter qu’ils ne s’échappent et qu’ils se blessent, on peut opter pour la barrière de protection et/ou le parc. Cette solution permet aux parents de vaquer aux tâches quotidiennes sans les laisser partir en vadrouille trop loin. Sous surveillance, il est possible de laisser les petits bouts crapahuter dans la maison et découvrir cet univers plein de surprises.



Les éléments de la chambre doivent aussi pouvoir être modulables



Modulable ? Et oui, il faut bien le reconnaître, bébé ne sera pas toujours bébé… C’est non sans une certaine tristesse qu’il faut envisager l’évolution de ce petit nourrisson. Il va grandir et les objets qui ont fait son quotidien vont bientôt devenir obsolètes. Alors n’hésitez pas à détourner les objets et le mobilier spécifique.

Table à langer

Bureau

Par exemple, la table à langer kazeo 5 cases, avec ses espaces de rangement, se transforme en bureau compact pour la rentrée en CP. Il suffit d’y ajouter une chaise coque à roulettes, et c’est bon.

Lit cocon

Bac à jouets ou
piscine à balles

Un lit cocon se transformera en bac à jouets ou à doudous ou en piscine à balles.

Tapis d'éveil

Descente de lit

Un tapis d’éveil rigolo comme anibulles la vache devient une descente de lit super confortable.

Table à langer

Desserte de cuisine

La table à langer lookeo devient une solide desserte de cuisine.

Coussin allaitement

Coussin d'assise

De coussin d’allaitement à coussin d’assise.

Matériel de change

Pots à crayons

Pour le matériel de change près de la table à langer, puis comme pots à crayons pour organiser le bureau.

Bac à livres

Bac à fleurs

Bac vague double à livres puis bacs à fleurs, à eau ou à sable pour extérieur.

Tabouret

Table de chevet

De tabouret à tables de chevet.